FAQ
Visez plus haut! Vos projets iront loin.

PETIT LEXIQUE DES TERMES AÉROPORTUAIRES

AGL : Above Ground Level

AWOS : Automated Weather Observing System. La location du « site » AWOS de Drummondville est : « N45.84361 W72.39750 ».

CFS = Canada Flight Supplement ou « Supplément de vol Canada »
Répertoire officiel des aéroports canadiens. Supplément de vol Canada est une publication conjointe civile et militaire, supplément de Aeronautical Information Publication.

CSC3 = Code de la piste de l’Aéroport de Drummondville

CSA7 = Code de la piste « hydravion rivière »

IFR : Les règles de vol aux instruments (en abrégé IFR – Instrument Flight Rules) définissent un régime de vol où la prévention des collisions repose sur le contrôle de la circulation aérienne et le respect de trajectoires spécifiques.

MF = Mandatory Frequency (appareil servant à identifier les avions)

NDB = Phare (ou balise) non directionnel

NEF : « Noise Exposure Forecast »; système de prévision d’ambiance sonore (PAS) utilisé par Transports Canada, lequel fournit une mesure du bruit réel et prévu au voisinage des aéroports.

PAS : « Prévision d’Ambiance Sonore » (traduction anglaise de NEF)

TC = Transports Canada

VFR : Les règles de vol à vue (en abrégé VFR – de l'anglais « Visual Flight Rules ». Il s’agit du régime de vol le plus simple, le plus libre aussi, où la prévention des collisions repose essentiellement sur le principe de voir et d'éviter.
VITESSE :
1 nœud = 1,852 km/h
140 nœuds = 160 M/H

1. QUESTION : Y A-T-IL DES HEURES D'OUVERTURE ET DE FERMETURE À L'AÉROPORT DE DRUMMONDVILLE?

RÉPONSE : Les deux pistes de l’Aéroport de Drummondville, qui est sous la juridiction fédérale, sont à la disposition des pilotes 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Les avions peuvent donc y atterrir ou en décoller en tout temps. Cependant, l’horaire des bureaux de l’Aéroport est le suivant :

  • 8 h à 20 h = du 1er avril au 31 octobre
  • 8 h à 18 h = du 1er novembre au 31 mars

* À l’exception du 25 décembre et du 1er janvier

2. QUESTION : QUELS SONT LES SERVICES OFFERTS À L'AÉROPORT DE DRUMMONDVILLE?

RÉPONSE : Les services suivants sont offerts suivant les horaires de bureau mentionnés dans la réponse de la question #1.

  • Service de douanes Canpass (permet de faciliter les formalités douanières pour les aéronefs privés qui transportent un maximum de 15 personnes)
  • Vente et service d’essence (pour avions et hydravions)
  • Vente d’huile à moteur
  • Stationnements « tie down » disponibles à l’année, au mois ou à la journée
  • Mise à l’eau et sortie de l’eau (hydravions)
  • Petit casse-croûte au terminal (eau, croustilles, boissons gazeuses, café et chocolat chaud)

3. question : COMBIEN Y A-T-IL DE PISTES À L'AÉROPORT DE DRUMMONDVILLE ET COMMENT SONT-ELLES DÉSIGNÉES?

RÉPONSE : Une seule piste avec deux (2) directions : 06 (vers le nord-est) et 24 (vers le sud-ouest). La dimension des pistes est de 6000 pieds (longueur) et de 150 pieds (largeur). Les deux pistes sont en asphalte. Il est à noter que la piste 06 fait l’objet d’environ 20 % des activités aériennes alors que la piste 24 est utilisée dans une proportion d’environ 80 %. Fait intéressant, les pistes sont numérotées de par leur orientation magnétique. De ce fait, la piste 06 est orientée vers le degré magnétique 060 par rapport au nord magnétique. À l’inverse, la piste 24 signifie qu’elle est orientée vers le degré magnétique 240.

4. QUESTION : COMMENT DÉTERMINEZ-VOUS L'UTILISATION DES PISTES?

RÉPONSE : Le pilote choisit d’utiliser l’une ou l’autre des pistes en fonction de différents facteurs, notamment la direction des vents, qui contribue à déterminer l’orientation à prendre (piste 06 ou piste 24). Il faut savoir qu’un avion décolle et atterrit toujours face au vent par souci de sécurité (la distance de décollage et d’atterrissage est directement affectée par le vent). Par exemple, lorsque les vents sont calmes, les pilotes priorisent la piste 24.

5. QUESTION : QU'EST-CE QUI CAUSE LE BRUIT DES AVIONS?

RÉPONSE : Le bruit est principalement causé par la rotation de l’hélice et le moteur.

6. QUESTION : LES DÉCOLLAGES SONT-ILS PLUS BRUYANTS QUE LES ATTERRISSAGES?

RÉPONSE : Oui, car le moteur est toujours en pleine puissance, sans égard à la vitesse d’ascension, et que l’hélice tourne à plein régime.

7. QUESTION : POURQUOI Y A-T-IL PLUS D'ACTIVITÉS AÉRIENNES CERTAINS JOURS?

RÉPONSE : Comme les conditions météorologiques sont étroitement liées aux possibilités que les avions volent, il est normal d’entendre plus de bruit d’avions lorsque le temps est clément.

8. QUESTION : IL SEMBLE QU'IL Y AIT PLUS D'ACTIVITÉS AÉRIENNES DE NOS JOURS. EST-CE LE CAS?

RÉPONSE : Oui, en raison des activités plus nombreuses à l’Aéroport, les mouvements aériens sont également plus nombreux. Dans les faits, ils sont passés de 9985, en 2009, à 25 540, en 2019.

9. QUESTION : Y A-T-IL UNE ÉCOLE DE PILOTAGE À L'AÉROPORT DE DRUMMONDVILLE?

RÉPONSE : Oui, il s’agit de l’école de pilotage Select Aviation. Voici un court historique de cette école :

  • 2013 : Arrivée de l’entreprise Select Aviation – spécialisée dans l’entretien (réparation) d’aéronefs / achat d’un hangar appartenant à M. Jean-François Cusson
  • Printemps 2014 : Select Aviation (Richcoptère) achète l’école de pilotage existant à l’Aéroport « Aéroclub Sportair » propriété de M. Simon Marcil
  • 2014 : Création de l’école de pilotage Select Aviation
  • Automne 2014 : Réception du certificat permettant l’offre de formation en pilotage d’aéronefs
  • Septembre 2014 : Accueil du 1er élève international
  • 2016 :  Première cohorte internationale
  • 2017 :  Reconnaissance du ministère de l’Éducation
  • 2018 :  Accréditation pour la formation ATPL (le plus important niveau de formation reconnu par Transports Canada)

Il est à noter que l’Aéroport de Drummondville existe depuis 1947 et que la première école de pilotage a vu le jour en 1953. Celle-ci a été fondée par M. Philippe Bernier.

10. QUESTION : LES ÉLÈVES DES ÉCOLES DE PILOTAGE SONT-ILS TENUS DE RESPECTER LES RÉGLEMENTS FÉDÉRAUX?

RÉPONSE : Bien sûr. Si un ou une élève-pilote devait effectuer des mouvements non réglementaires, voire dangereux, il serait immédiatement dénoncé à Transports Canada par les autorités de l’Aéroport de Drummondville. Aucun passe-droit n’est accordé.

11. QUESTION : DES AVIONS PASSENT À RÉPÉTITION AU-DESSUS DE NOS MAISONS. POURQUOI?

RÉPONSE : Le circuit que doivent utiliser les pilotes a une dimension définie selon le type d’avion. Ainsi, dans la mesure où cela est possible de le faire et pour des raisons évidentes de sécurité, les pilotes en formation doivent demeurer à une distance de vol plané de la piste lorsqu’ils se trouvent en vent arrière, en base et en finale, et ce, tout au long de leur formation. Une bonne pratique, pour l’élève-pilote ou le pilote expérimenté, est de rester en tout temps à distance planée de la piste.

12. QUESTION : QU’EST-CE QU’UNE MANŒUVRE DE POSÉ-DÉCOLLÉ (« TOUCH-AND-GO »)?

RÉPONSE : Un posé-décollé est l'atterrissage d'un aéronef suivi immédiatement d'un décollage, sans faire un arrêt complet. Souvent connu par le terme anglais « Touch-And-Go » ou encore en français « un toucher ». Elle est une manœuvre aéronautique souvent pratiquée lors de la formation d'un pilote afin qu'il s'exerce au décollage, à l’atterrissage, à communiquer adéquatement ainsi qu’aux simulations de procédures d’urgence. Au début de sa formation, l’élève-pilote doit effectuer ces exercices à l’aéroport de base, puisqu’il n’a pas encore acquis les compétences lui permettant de s’éloigner de celui-ci.

13. QUESTION : QUE DOIVENT SAVOIR LES PILOTES POUR ATTERRIR À L’AÉROPORT DE DRUMMONDVILLE?

RÉPONSE : L’aérodrome peut être utilisé en régime VFR et IFR (se référer au lexique dans la présente foire aux questions). Il est pourvu d’un phare non-directionnel (NDB) et d’un indicateur de pente d’approche (PAPI) (piste 24). Une approche de non-précision (NDB) est disponible sur la piste 06 et 24 avec des minima respectivement de 612’ et 575’ AGL. La location du « site » AWOS de Drummondville est : N45.84361 W72.39750. Depuis l’automne 2019, NavCanada a ajouté deux approches à la fine pointe de la technologie GNSS (Global Navigation Satellite System) équivalentes à des approches de précision sur les pistes 06 et 24 et qui donnent des minimas respectivement de 277’ et 250 AGL.

14. QUESTION : QU'EST-CE QU'UN MOUVEMENT AÉRIEN?

RÉPONSE :

  • Un atterrissage compte pour un mouvement et un décollage compte aussi pour un mouvement.
  • Un « posé-décollé » (« Touch-And-Go ») = 2 mouvements
  • Une approche « aux instruments » (IFR) sans atterrissage compte aussi pour un (1) mouvement.

15. QUESTION : À QUI APPARTIENT L’AÉROPORT DE DRUMMONDVILLE?

RÉPONSE : L’Aéroport de Drummondville est la propriété de la Ville de Drummondville (www.drummondville.ca).

16. QUESTION : QUI EST LE GESTIONNAIRE DE L'AÉROPORT DE DRUMMONDVILLE?

RÉPONSE : La Ville de Drummondville a confié la gestion de l’Aéroport de Drummondville à la Société de développement économique de Drummondville (SDED). Vous pouvez consulter l’onglet www.aeroportdrummondville.com/a-propos/mission pour en apprendre davantage sur le rôle de la SDED en tant que gestionnaire.

17. QUESTION COMMENT FORMULER UNE PLAINTE?

RÉPONSE : Pour formuler une plainte en lien avec le climat sonore entourant l’Aéroport de Drummondville, il est nécessaire de remplir le formulaire « Dépôt de plainte ou de commentaire relatif au climat sonore lié à l'Aéroport de Drummondville », disponible à l’adresse : https://vigilance.aeroportdrummondville.com/. Afin de faciliter la gestion, il est à noter que seules les plaintes transmises par le formulaire ci-haut mentionné sont enregistrées et comptabilisées par le gestionnaire afin d'être soumises au comité de vigilance suivant le dépôt de la plainte. Les renseignements fournis lors du dépôt d’une plainte sont traités de manière confidentielle, mais peuvent néanmoins faire l’objet de discussions lors de rencontres du comité de vigilance, et ce, uniquement dans le but de servir des objectifs liés à l’amélioration continue.

18. question : PEUT-ON FORMULER PLUSIEURS PLAINTES?

RÉPONSE : Il est important de noter que le nombre de plaintes logées par l’entremise de notre formulaire en ligne n’influence d’aucune façon le délai de traitement ou la réponse fournie par le gestionnaire de l’Aéroport de Drummondville. Également, si un plaignant formule une nouvelle plainte à propos d’un sujet pour lequel il a déjà reçu une réponse de la part du gestionnaire de l’Aéroport, incluant toutes les informations disponibles, ce dernier avisera le plaignant qu’il ne recevra pas de nouvelle réponse. Sa plainte sera cependant enregistrée en bonne et due forme.

19. QUESTION : QUEL EST LE CIRCUIT AÉRIEN UTILISÉ PAR L'ÉCOLE DE PILOTAGE SELECT AVIATION?

RÉPONSE : Grâce à une initiative du comité de vigilance de l'Aéroport de Drummondville, les pilotes-élèves de l'école de pilotage Select Aviation utilisent un nouveau circuit depuis le 29 juin 2020 (voir la vidéo). L'objectif de ce circuit est d'éviter d'effectuer les virages au-dessus des secteurs résidentiels en périphérie de l'Aéroport de Drummondville, alors que les avions sont en pleine puissance et à la recherche d'altitude. Donc, lorsque les pilotes-élèves utilisent la piste 06 (vers Québec), qui survole notamment le Domaine-du-Repos, le virage à gauche pour revenir vers l’Aéroport se fait approximativement au-dessus des champs de canneberges, juste après le Rang 3 de Simpson à Saint-Cyrille-de-Wendover. Quand les pilotes-élèves utilisent plutôt la piste 24 (vers Montréal) qui survole, entre autres, le Domaine-des-Goélands, le virage à gauche s’effectue approximativement au-dessus de l’autoroute Joseph-Armand-Bombardier (55). Il est important de noter que ce circuit aérien s’applique uniquement aux pilotes-élèves de Select Aviation. Aucun autre pilote-élève d’une autre école de pilotage ou pilote privé n’a l’obligation d’utiliser ce circuit. Pour plus de détails à propos de l’utilisation de la piste à deux directions (06 et 24) de l’Aéroport de Drummondville, il suffit de consulter la question no 3.