À proposDE L'AÉROPORT DE DRUMMONDVILLE
Visez plus haut! Vos projets iront loin.

Plus de 65 ans d'histore...

1947
M. Robert Bernard, propriétaire d'un terrain en bordure de la route 19 à Saint-Nicéphore, fait aménager une piste gazonnée de 1500 pieds par 150 pieds. Un hangar est déménagé de Bagotville à Drummondville; on y installe un atelier mécanique.
1953
M. Philippe Bernier, détenteur d'une licence d'instructeur de vol, fonde une école de pilotage avec l'aide de quelques intervenants. Les deux premiers pilotes à obtenir leur brevet : Mme Suzanne Bernard, une jeune femme de 16 ans, et M. Gérard Perron, maire de la paroisse Saint-Joseph de Drummondville.
1961
Vers la fin des années '50, les dirigeants de la Ville de Drummondville achètent de M. Bernard, député de l'Union nationale dans le comté de Drummond, la piste déjà existante et font l'acquisition d'un terrain adjacent à celle-ci avec la ferme intention de doter Drummondville d'une piste pouvant recevoir de plus gros avions.
1962
Une association de pilotes voit le jour. Celle-ci met en place les infrastructures nécessaires à l'obtention d'un permis d'hydrobase vu la proximité de la rivière Saint-François.
1962
Avec l'appui financier du gouvernement fédéral, on y aménage une piste d'une longueur de 4000 pieds et d'une largeur de 75 pieds. Lors de l'inauguration, qui a lieu le 25 septembre 1963, de nombreux dignitaires et quelque 10 000 personnes ont droit à un spectacle aérien grandiose.
1964
On confie la gestion de l'aéroport à M. Larry Morin, également détenteur d'un brevet de pilote. Pendant 12 ans, il assume les fonctions de directeur, puis en 1975, M. Claude Gaudet lui succède, et ce, jusqu'en 1981. Les Services aériens Drummond prennent la relève de 1982 jusqu'en mars 1999.
1993
La fin des années 80 et le début des années 90 apportent certaines inquiétudes. Le contexte économique soulève alors une remise en question de la pertinence d'une structure aéroportuaire ainsi que sa gestion. Voyant la possibilité d'une fermeture de ses infrastructures et la fin de l'aviation à Drummondvillle, MM. Marc Leclerc, André Veilleux et Jacques Scalzo, tous trois passionnés et impliqués dans le milieu de l'aviation, s'investissent dans le dossier de l'aéroport avec M. Jean-Guy Spénard, trésorier du conseil municipal de Drummondville.
1995
La Corporation de l'aéroport régional de Drummondville voit le jour le 13 novembre 1995. Cet organisme sans but lucratif a comme mandat de promouvoir le développement et la gestion de l'aéroport. MM. Veilleux, Leclerc et Scalzo agiront à titre de président, vice-président et secrétaire-trésorier au sein du conseil d'administration de ladite corporation et aussi comme membres bénévoles. On y élabore un plan en trois phases pour la revitalisation et l'amélioration des infrastructures.
1999
La Ville de Drummondville entreprend la réalisation de la phase I en consentant un premier investissement substantiel qui rend possibles la construction d'un nouvel aérogare et l'installation de nouveaux réservoirs à essence (100LL-Jet A). L'infrastructure complète de l'aire de stationnement est réaménagée, ce qui permet de recevoir 25 avions sur une surface asphaltée. La Corporation injecte un montant de 100 000 $ dans l'achat d'équipements.
2003
La Ville de Drummondville réalise la phase II en procédant à des investissements importants en ce qui concerne le réaménagement des infrastructures : l'aire des manoeuvres est agrandie afin de recevoir de plus gros aéronefs, la voie de circulation passe de 45 à 65 pieds de largeur et le système d'éclairage est entièrement refait. On y installe un héliport ainsi qu'un système d'approche lumineux PAPI catégorie 1. De son côté, la Corporation réinvestit un montant substantiel dans l'agrandissement de l'aérogare et l'installation d'une nouvelle tour de communication.
2004
La Corporation voit à la création d'un site Web pour l'aéroport. De concert avec les élus municipaux, on procède à l'élaboration du plan de développement du parc aéroportuaire.
2005
La Corporation procède à la mise en marche du plan de développement du nouveau parc aéroportuaire déposé auprès de la Ville. Dans ce plan de développement figurent des modifications au zonage permettant un usage privé, commercial ou industriel, la possibilité d'acheter ou de louer des terrains ainsi que la planification des travaux de la première phase de développement. Au cours de cette même année, on procède à la réfection de la plateforme de descente des hydravions à l'hydrobase.
2006
On réalise les infrastructures de la phase I du parc aéroportuaire. Le nouveau parc voit deux nouvelles constructions en cette même année. La Corporation, toujours de concert avec les élus municipaux, travaille à la planification et à la réalisation de la phase III, soit le réaménagement de la piste actuelle en une nouvelle piste de 6000 pieds par 150 pieds.
2009
La Ville de Drummondville confie la gestion de l'aéroport à la Société de développement économique de Drummondville (SDED). La Corporation de l'aéroport régional de Drummondville est dissoute.
2011
La SDED prévoit entamer une planification stratégique de son développement, laquelle s'échelonne sur une période de cinq ans. Elle entrevoit aussi la possibilité de développer un pôle industriel lié au secteur de l'aéronautique.

NOS PROJETS POUR L'AVENIR

Un important projet de modernisation est élaboré. Ce projet comprend, entre autres, l'agrandissement de la piste d'atterrissage qui passera de 4000 pieds (1219,2 mètres) à 5500 pieds (1676 mètres). D'autres réalisations sont prévues, notamment l'acquisition d'équipements technologiques de pointe (système d'aide à la navigation de précision) et l'offre de vente et de location de terrains et de hangars.